Deux beaux robots

by BOROBORO

supported by
lostopium
lostopium thumbnail
lostopium Super magique ça "raisonne" en moi Favorite track: Doki.
Mirion Malle
Mirion Malle thumbnail
Mirion Malle BOROBORO gagne tous les concours de puissance du monde félicitations Favorite track: Doki.
Mortis Ghost
Mortis Ghost thumbnail
Mortis Ghost Parce que c'est super. Favorite track: OK.
Vincent Giard
Vincent Giard thumbnail
Vincent Giard La musique est cassée.
Vous avez cassé la musique. Favorite track: Doki.
/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

     

1.
Doki 06:01
Et j'appuie pour désinstaller un message apparaît êtes-vous bien sûr de vouloir supprimer définitivement tout ce qui définit les sentiments, les ressentis et pendant une seconde je réfléchis Je réfléchis. Je reflé- Je réfléchis mais si j'en suis arrivé là c'est que j'ai quelque part déjà choisi et malgré moi je n'appuie pas je repense à tout ça je repense à tout ça, je ressasse le passé pas si difficile de choisir la facilité et j'appuie sur "oui". C'est parti, chaque feuille de papier s'envole, s'isole, et se chiffonne, pour finalement retomber dans une corbeille bleue métallisée et je les regarde longuement qui se chiffonne infiniment c'est un spectacle étrangement reposant quand on sait ce qui m'attend et au fur à mesure que cette danse perdure je mesure que j'ai de moins en moins peur et cela me rassure Petit à petit je ne sens plus le froid de la pièce la joie la tristesse le poids de ma tête l'amas de malaise Et cette sensation morbide de mort et de vide qui vous mord le bide vous empêche de dormir et vous laisse livide Et quand tout le papier est détruit pour de bon sur mon visage je n'ai plus d'expression et tout me paraît neuf, comme sorti d'un œuf. biiip Lasers, sous chaque pas se forme un cratère, réacteurs, crament une ville quand il traverse les airs, il a peur, l'humain court et cherche un endroit désert zozote, cache sa tête dans ses mains de terreur beau robot, armure métallique gadget qui crache une substance plasmique il est carré, sur ses épaules des fusées il est paré, sourcils chromés, ennemis médusés 360 tête tourne comme une toupie crois-en la science, elle te dit de détaler d'ici voix en forme d'ondes millimétrées fruit du progrès d'plusieurs milliers d'années, mille mètres carré je prends une pose particulière, marche de façon saccadée, dans les ruines j'avance dans les traces de ses pieds ne montre aucun sentiment malgré la pluie de fer qui me fait trembler des dents et me donne la nausée biiip j'additionne les 1 c'est mathématique tire des plans sur la comète c'est astronomique je veux être ce beau robot avancer dans la rue, me cogner le torse en criant boroboro biiip j'aurais plus mal au dos, j'aurais plus mal aux dents aux doigts, j'aurais plus le vague à l'âme et toi ? tu me regarderas encore, tu me mettras le feu quand j'aurais du sang inflammable, ou pas ? biiip J'approche mes mains des flammes ne ressens rien Je vois brûler la ville au loin mais je reste serein Je vois désormais les choses comme elles le sont vraiment détachées des mots et des concepts les accompagnant Montagne. Montagne imposante. Chose qui change au fil du temps, Ciel jaune. Le ciel est beau, le ciel est jaune chose que tes yeux ne voient pas, dans la couche d'ozone. J'ai désinstallé tout ce qui définit les sentiments les ressentis. Maintenant il n'y a plus de joie, plus de peur et plus d'ennui. Et pourtant quand je crie crie boroboro Je le sens, ça fait dokidoki dans mon kokoro. okidoki branché sur le dock mon sang est stocké j'ai demandé un plat de pâte pour mon dernier repas planté une aiguille dans mon bras pour une dernière fois t'ai envoyé un message cryptique pour te dire au revoir videz mes abats dans la poubelle j'aurai plus de crampe d'estomac videz mon crâne et mettez l'contenu dans un tube blindé donnez-moi des cibles et des missions vraiment dingues l'interface est chargée, un peu trop chargée dans un coin inférieur une carte au-dessus une boussole un peu partout des points d'intérêts des indicateurs de santé mon reste de munitions des flèches pour me guider rappel à l'ordre quand je sors d'une zone autorisée rayon x pour voir mes ennemis et leurs cônes de vision biiip à toutes les unités, replis je rentre à la base, je pense à la maison j'aimerais voir un film, passer des soirées futiles sentir mon col roulé me gratter, me sentir inutile Et voilà, j'ai désinstallé un message apparaît « processus- Et voilà j'ai désinstallé un message apparaît processus complété avec succès je suis désormais optimisé pour ne plus rire et ne plus souffrir si tu vois que je souris je ne fais que répondre à mes programmes qui répondent à des stimuli des stimuli que je reçois quand je suis en simulation devant ma liste steam j'avais un peu plus de sensations les vignettes m'intriguaient mais là je suis en pilote auto prends des photos de motos ça m'évoque presque le porno zone désertée, j'essaie de me souvenir de qui j'étais regarde le sol puis en extrait différents minéraux tombe sur une flaque et fais des ronds dans l'eau mon reflet se déforme ça me rappelle mon passé J'ai désinstallé tout ce qui définit les sentiments les ressentis. Maintenant il n'y a plus de joie, plus de peur et plus d'ennui. Et pourtant quand je crie crie boroboro Je le sens, ça fait dokidoki dans mon kokoro. Et j'appuie pour désinstaller un message apparaît êtes-vous bien sûr de vouloir supprimer définitivement tout ce qui définit les sentiments, les ressentis et pendant une seconde je réfléchis
2.
DOK 04:31
DOK 3eme modèle Fanto / BRBR encore dépendant d'un générateur si je m'en éloigne j'aurais à priori une semaine d'énergie et ça me fait rager j'essaie de ne pas râler j'essaie de me racler la gorge mais elle a disparu comme quoi les plans seraient trop complexes autant repartir du début mais du début je sais que je ne serais plus là attention j'ai des yeux en diodes et je commence à faire varier leur luminosité subtilement pour signifier mon mécontentement personne ne semble l'avoir remarqué je serre les poings dans mes pensées je donnerais beaucoup pour retrouver ma rage de dent ils polissent mon plastron mais ne sentent pas ma rage dedans je retombe en adolescence, je fais ma crise ils me prennent pour un enfant et j'ai vu une jeune fille enthousiaste en combinaison elle passait des tests de sensations sur son buste le numéro 4 peut-être qu'elle veut juste prendre ma place peut-être qu'elle va mourir pendant la phase de transfert que si on change les tuyaux bleus et bleu clair ses organes iront dans le tube d'éther Troisième modèle d'EXO-02.6 j'observe les gens qui font la file à l'entrée de l'usine cette fille aussi en faisait partie elle a passé toute la nuit devant la porte fermée dans l'espoir d'être prise Et ainsi que sa vie devienne un peu moins grise que cela brise son quotidien que tout ça l'aide à ne plus penser aux lendemains je pense à ça, car je pense à moi je me revois dès que je l'aperçois mais je sais que je ne suis qu'un prototype le genre de type qui ne durera pas car on attendait de moi de bien meilleurs résultats, on attendait de moi que je sois celui que je ne suis pas la production de masse est reportée ils vont relancer les tests sur de nouveaux sujets et probablement qu'ils finiront pas m'oublier par me considérer comme un déchet j'ai plus eu de maintenance depuis maintenant un très long moment je vois tous ces gens qui espèrent tellement être l'accomplissement, si seulement je pouvais aller à l'encontre du développement et arrêter le temps pour rester au sommet de l'évolution ou pour faire demi-tour mais tout cela ne fait pas partie de mes fonctions non non non, ça ne fait pas partie de mes applications Avoir peur ne fait pas partie de mes applications J'ai tout fait pour vous j'ai détruit des factions fait vibrer des nations brisé les fondations de plusieurs ponts touché coulé des porte-avions j'ai tué des anges en forme de géants placé dans des murailles des trous béants fait des roulés-boulés sous des pluies d'obus obéi à des ordres souvent obtus obtenu des plans très importants visé des points vitaux vrillé tous vos rivaux grillé certains de mes circuits à priori irréparables et qui va parer : le prochain missile ? le prochain disciple sur-entraîné ? le prochain de leurs dangereux projets ? la prochaine catastrophe nucléaire ? le prochain monstre affamé quand il sortira du fond d'un cratère ? je mentirais si je disais que ça ne m'a pas amusé il y a un moment où tout ça m'a amusé et puis ce câble d'alimentation si je l'arrache, j'aurais une semaine devant moi quelques jours de plus si j'économise et puis non, j'aurais une semaine pour voir le monde une dernière fois j'économiserais rien, j'irais à fond je serais vivant, une dernière fois peut-être que sur un mont enneigé j'aurais à nouveau froid Avoir peur ne fait pas partie de mes applications
3.
Qui 05:26
À force d'y errer je m'y suis égaré, câble Ethernet dans la tête, je parcours internet je lis entre les lignes du code HTML je décode des informations qui s'entremêlent et dans l'amas de pixel un visage se révèle, pause, j'entends mon processeur s'agiter, c'est inhabituel et j'essaie d'analyser, j'ose, aucun virus n'a été détecté, drôle de sensation que cette image a provoqué une émotion fausse dont j'ai oublié la définition est-ce reminiscent de qui j'étais avant est-ce la cause du soucis des fichiers effacés réapparaissent et puis la jauge se remplit ma mémoire vive est ravivée de souvenirs qui avaient disparu, il faut que je reste concentré et convaincu de la chose : ce n'est pas toi que je vois, ce n'est pas toi juste un carré rose, de pixels mauves colorés qui ne te représentent pas, ce n'est pas toi qui pose, ce n'est que ton clone disons que c'est ton clone je vais juste me dire que c'est ton clone clone clone clone clone j'essaie de faire le clown comme quand je te voyais avant j'avais encore peur maintenant je fais comme Et depuis tout ça, je suis un stand-alone mais ne t'inquiète pas je ne pense pas à toi je pense à autre chose, j'espère que tu me crois Et depuis tout ça, je suis un stand-alone mais ne t'inquiète pas je ne pense pas à toi je ne pense qu'à ton clone je pense à ton clone. trie, garde, jette informations utiles ou gadgets j'étais tricar mais je suis impec depuis que j'embarque une panoplie de fonctions dernier cri me renseigne sur la douleur d'un panaris j'en ai déjà eu c'était infect j'en garde probablement un souvenir sur lequel je clique pour le détruire j'étais je pense à moi au passé j'avais un corps mou qui pouvait casser j'étais peureux en pensant à l'après j'avais un corps faible que j'ai vidé j'avais un ventre en boule qui se nouait j'avais un cervelet qui se troublait j'avais des idées que je n'avouais qu'à des gens qui semblaient me ressembler j'avais dit que je reviendrai j'avais dit "t'en fais pas je vais voir des amis, sur le retour je prendrai de quoi faire quelque chose à manger" J'ai j'ai j'ai j'ai des fichiers endommagés que j'essaie de conserver comme une preuve de ce que j'ai éprouvé Et depuis tout ça, je suis un stand-alone mais ne t'inquiète pas je ne pense pas à toi je pense à autre chose, j'espère que tu me crois Et depuis tout ça, je suis un stand-alone mais ne t'inquiète pas je ne pense pas à toi je ne pense qu'à ton clone je pense à ton clone. je pense à autre chose... je pense à autre chose... je pense à autre chose... je pense à autre chose... je pense à ton clone... je pense à ton clone... je pense à ton clone... au clone de ton clone... j'espère que tu me crois... je pense à autre chose... je pense à autre chose... je pense à ton clone... au clone de ton clone... au clone de ton clone... au clone du clone du clone du clone... …
4.
OK 06:28
Ok je rentre au hangar, tout est ok buste cabossé, trois impacts sur le coté droit ok je regarde le carrelage, il est carré comme j'aime ok le contremaître dit « corrigez-le » je le regarde il est mou il ne sait, pas que le garage est petit face à mes ambitions ils ont oublié de gommer cette imperfection ok clic clic bras ré-emboîté tapent des lignes de code, je m'agite avant qu'ils ne puissent cliquer câbles d'une tonne tombent de tous les cotés je devrais les sauver mais les regarde caner la rage je l'ai perdue, j'analyse le truc ils voudront se venger le hic c'est qu'ils m'ont très bien équipé ok Fonctions vitales check batteries check synchronisation check verrouillage des cibles, initialisation che-check. Et j-j-j-j-j-j-j-j-j-j-j-j-j-j-j... Et je file file file j'explose le mur du son je fonce comme un missile je cible le ciel dans le vide j'aurai peut-être une douleur comme quand j'avais un bide Et j'essaie de ne pas lâcher prise il n'y a aucune prise dans le secteur pas le temps d'avoir peur erreurs sys-tème erreurs système par centaine erreurs impossibles à résoudre je me résous à devoir en découdre dysfonction du kernel 32 impression que ma tête est en feu j'ai du mal à me concentrer tressaillant à chaque pas j'ai-j'ai-j'ai besoin d'une mise-à-jour je me concentre pour trouver dans mes fichiers le pour quoi du comment trouver dans mes fichiers le pourquoi du comment je vais de plus en plus loin dans l'arborescence des dossiers de plus en plus en plus loin je finis pas trouver que c'est l'obsolescence programmée alors de-depuis-puis le début c'était décidé du-du-du-du moment où je-je-je-je vais décéder Alors c'était décidé ? moi j'avais rien décidé moi j'avais rien décidé alors qui a décidé du moment où j'allais décéder je vais débarquer, regarde bien la mer je vais en émerger je cherche ton cou je vais l'attraper je me permets de décider que tu dois décéder, ok ? ouais je reste calme, ouais j'ai été en révision récemment ouais je pense encore à mon ancienne maison régulièrement ouais j'ai pris un RDV je voudrais m'entretenir longtemps avec le PDG j'ai une question à lui poser alors c'était décidé ? et depuis quand ? avant que je ne fasse partie du projet ? avant que je ne signe les contrats sans les lire correctement ? concrètement, depuis quand c'était décidé ? si je promets que mes résultats vont cesser de chuter ? et si je promets d'être vraiment impliqué ose me dire que c'était décidé ose me le dire et je vais probablement faire quelque chose que vous allez tous regretter amèrement ok ? Ils m'ont coupé le cordon envoyé en mission là-bas déçu, j'ai cherché un câble pour me reconnecter ici

about

BOROBORO, groupe composé d'exosquelette et fantômage,
Deux beaux robots
deuxième EP.

credits

released January 21, 2018

Enregistré dans l'appartement d'exosquelette à Bruxelles,
instrus par exosquelette,
textes et voix par exosquelette et fantômage,
Avec la participation vocale de Tarmasz sur "Qui"
Merci à Alix Misère pour "la sensation morbide de mort et de vide".


mix par exosquelette
master par Boltinthevoid
illustrations par chariospirale.

license

all rights reserved

tags

about

BOROBORO Brussels, Belgium

contact / help

Contact BOROBORO

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like BOROBORO, you may also like: